LES DIFFICULTES DE CIRCULATION

Eoures Camoins, un secteur urbanisable sous conditions

Par sa faible densité d’habitants et par la qualité de son cadre de vie, le POS 2000 de Marseille a ciblé le site Eoures Camoins comme un atout important de diversification de l’offre d’habitat de la Ville. Le POS notait toutefois que toute densification, même limitée, devait veiller à ne pas rompre l’effet de coupure verte et passer par la nécessaire amélioration des conditions d’accessibilité, que ce soit pour des raisons de sécurité (accès de secours en cas d’incendie), ou pour renforcer le maillage et la desserte, notoirement insuffisants.

Conditions oubliées...

Hélas, la mairie centrale de Marseille, en charge de la délivrance des permis de construire, n’a retenu que la première partie des prescriptions du POS, se défaussant, sans aucun contrôle, sur la Direction de la Circulation et sur le bataillon des Marins Pompiers de l’instruction des permis de construire et de la légalité des projets sur les aspects conditions d’accessibilité et sécurité.

...entraînant l'asphyxie du quartier

La situation aujourd’hui (2011) est que l’unique route desservant les secteurs Eoures – Camoins - La Treille est gravement saturée entre le rond point du village de la Valentine devant le CES du Ruissatel et le carrefour dit des 4 saisons aux Camoins (au croisement de la route d’Allauch et de la route des Camoins), soit une distance de 2,6 Km. Cela se traduit pas des bouchons quotidiens sur des plages de pointes horaires très étendues, dès très tôt le matin (7h00), et jusque très tard le soir (19h45), y compris sur les mois d’été.

Des riverains exaspérés

Devant la mobilisation grandissante de la population sur ces problèmes de circulation (voir les articles de Presse), les élus ne peuvent que brandir le projet de RD4d, qui devrait permettre de décongestionner le secteur : La RD4d, projet consigné au POS 2000, capte le trafic des automobilistes venant d'Allauch, avant le carrefour des 4 saisons, passe en souterrain sous la station service de la route des Camoins pour déboucher à Saint Menet. Ce projet existe depuis 10 ans, l’étude de faisabilité a du être relancée, les réserves foncières n’ayant pas toujours été faites par les services techniques compétents; il est illusoire d’espérer un début des travaux avant une dizaine d’année.

Une situation qui se dégrade

Malgrè la nette amélioration du carrefour des 4 saisons à l'été 2014, la circulation devient de plus en plus source de stress et de danger pour de nombreux automobilistes, deux roues, et piétons (en particuliers les patients des cliniques et maison de retraites du secteur).